La puce et le pianiste

Cette page vise à aider les élèves à apprendre cette chanson des Rencontres Chantantes 2018, grâce à une version d’origine, à une version instrumentale et aux paroles. Bon chant !

L’origine de la chanson :

Il s’agit d’une chanson d’Yves Duteil.
Voici une version chantée et illustrée :

Version instrumentale pour chanter :

Les paroles :

> introduction à la matière de Bach, 4 accords et on démarre.

(à la manière d’une valse)

Un jour sur un piano,
Une puce élut domicile.
Elle posa son sac à dos.
Ses affaires de ville.
Elle avait beaucoup voyagé,
Beaucoup sauté, beaucoup piqué,
Et pour ne pas qu’on la voie,
Sur une noire, elle s’installa.

 

(à la manière d’Érik Satie)

Mais soudain la lumière apparut
Et des sons frappèrent son oreille.
Une main lui marchait dessus
Sa colère fut sans pareille.
Elle suivit ses évolutions
Avec des yeux pleins d’attention
Pour essayer de grimper
Sur la main qui l’avait piétinée.

 

(à la manière de Dimitri Chostakovitch)

Lorsqu’enfin elle y parvint
Elle affina son aiguille
Et se mit à piquer la main
Tout en dansant le quadrille.
Mais soudain la main s’agita
et son rythme s’accéléra
Et la puce toute excitée
De plus belle se remit à piquer.

 

(à la manière d’une valse jazz)

Dans la douleur et la démangeaison,
La main se faisait plus rapide,
Ne suivait plus la partition
Et n’avait plus aucun guide
Mais dans la salle on applaudissait
Sans deviner que c’était,
Grâce à une puce énervée
Que le jazz était né !


Ce chant fait partie des Rencontres Chantantes 2018, réalisées entre les écoles Ste Germaine de Looberghe et la Providence de Dunkerque.
Paroles et musique restent la propriété de leurs auteurs.

css.php