le poilu mystérieux

Le poilu mystérieux

Mercredi 27 juin 2018 par un beau soleil 4 amis se rejoignirent sur la plage accompagnés de leurs parents. Noa et Nohan jouaient au foot dans le sable et Léonie et Margot jouaient dans les dunes et tout en jouant ils s’éloignèrent de leurs parents et tout d’un coup … plus de parents.

Les 4 amis s’inquiétèrent ils ne savaient pas où aller alors ils prirent le bus du kursaal mais ils ne savaient pas où s’arrêter. Donc le chauffeur les fit descendre au du fort de petite Synthe. Ils marchèrent 5 minutes et arrivèrent au fort. Noa qui avait le ballon le fit tomber nous allâmes le chercher, Noa prit le ballon. Nous voyons un portail, Nohan regarda à travers celui-ci et il disparut. Notre sang se glaça. Alors les 3 amis s’ inquiétèrent, ils allèrent près du portail. Nous regardions au sol et nous vîmes une lettre. Margot prit la lettre. Léonie l’a lu “Mon cœur je suis blessé et je sens que c’est la fin  Adolf’’. Nous voyons un poilu et nous nous approchons de lui. Nous lui posons une question: “comment vous appelez- vous?” et il nous répondit “Victor”. Nous lui montrons la lettre et il dit qu’il le connaît  très bien. Il nous donna des informations sur lui, où il habite, quel âge il a … Alors nous partons à sa recherche. Quelques heures plus tard nous rencontrons un autre poilu. Il nous dit “il faudra faire des épreuves pour le retrouver. Et à chaque fois que vous réussissez une épreuve vous pourraient aller dans le présent.” Nous répondîmes d’accord  mais où seront ces épreuves ? Le poilu nous dit que les épreuves seront sur la route pour arriver jusqu’au poilu Adolf . Nous passons la nuit dans la tranchée . Nous nous réveillons et un  poilu étonné nous regarda. Nous commençons la première épreuve : devoir refaire un puzzle. Les pièces étaient dispersées sur un terrain de 3 km. Noa et Nohan allèrent vers les tranchées ,Margot et Léonie partirent vers l’hôpital. Nohan se dit que c’était très compliqué car les pièces étaient bien cachées. Une heure passa et ils finirent le puzzle. Et tout à coup le portail apparut …il passa dans le portail et se retrouvèrent chez Léonie. Ils en parlèrent aux parents de Léonie. Ils dirent que ce n’était pas possible. Nous passons la nuit chez Léonie. Le lendemain matin nous repartons près du portail avec les parents de Léonie. Ils étaient étonnés de voir le portail. Les 4 amis repartirent dans le portail . Ils refirent une épreuve qui était de survivre 2 jours de guerre. Les 2 jours se passèrent bien. Mais cette fois le portail n’apparut pas. Les 4 amis se demandèrent où était le portail ? Alors un poilu leur dit que le portail n’est pas à cette épreuve. Nous repassons la nuit dans la tranchée. Et le lendemain matin nous passons la 3 ème épreuve qui était de fabriquer 1000 bagues en éclats d’obus en 4 jours. Le 1er jour ils firent 237 bagues. Ils ne pouvaient pas se reposer alors la nuit ils fuguaient pour aller se reposer et les 4 jours suivants  ils recommencèrent.  Et quand ils finirent l’épreuve le portail apparut pour aller dans la maison du poilu. Nous voyons le poilu souffrant, nous entrons dans la maison. Margot et Léonie soignèrent  le poilu et il nous remercia. Nous retournons dans le présent. Nous allons à la petite- chapelle de notre dame des dunes. Nous voyons le nom de Adolf. Nous appuyons sur la gravure et nous arrivons dans la maison de la famille du poilu. Nous voyons les arrières – arrières petits enfants du poilu. Nous leur posons des questions “quel âge avez-vous? Comment vous appelez-vous?” mais ils ne répondirent pas. Nous leur disons que nous avons sauvé le papi du papi de leur papa. Alors ils nous dirent que leur papi leur avait déjà parler de nous. Alors ils nous répondirent je m’appelle: Milan j’ai 11 ans et ma sœur s’appelle Olivia et a 7 ans alors “Salut les enfants nous devons partir. Nous espérons vous revoir à bientôt”. Alors attention si vous jouez  dans le fort au ballon faites très attention!…

                                             Fin

Nohan, Margot, Léonie, Noa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *